« Matrix », matrice de la réalité ?

« Si l’on veut dépasser les clivages religieux qui obscurcissent tant notre époque, mais dépasser aussi la sécheresse spirituelle d’un matérialisme scientifique à bout de souffle, nous devons comprendre que notre réalité perçue est bel et bien telle que nous la cocréons, telle que nous la concevons collectivement à partir d’un ensemble de « croyances ». Ce sont alors ces croyances qu’il nous faut transformer, qui se manifestent dans le champ de notre conscience, individuelle et collective. En fait, Anita Moorjani explique que la création collective se fait « par défaut », de façon inconsciente et à partir de ce que l’on peut donc appeler l’inconscient collectif au sens jungien, alors que la création individuelle s’effectue de façon consciente, à partir de choix et d’intentions qui sont l’expression de notre libre arbitre. » Jocelin Morisson, journaliste et auteur, traducteur du livre « Et si c’était ça le paradis », d’Anita Moorjani, « avant-propos du traducteur », pp. 13 et 14, éd. Guy Trédaniel.

De même, sur la 4ème de couverture du même livre, nous pouvons lire : « les défis de l’époque nous appellent à nous libérer de toutes sortes de croyances, nourries de peurs et de conformisme, pour pratiquer une spiritualité simple et authentique, et commencer « à vivre le paradis ici et maintenant ». »

Nous recevons de plus en plus, sur le net et autour de nous, des incitations à changer notre point de vue et à aller vers plus de spiritualité. La spiritualité, ce n’est pas nécessairement lié à une religion ou à une pratique religieuse. La spiritualité, selon mon point de vue, consiste à apporter du sens et de la conscience dans chacun de nos actes, à chaque minute, chaque seconde, de notre vie.

Le monde dans lequel nous vivons semble bien effrayant, génère et entretient les peurs, les haines, la ségrégation, les jugements de toutes sortes… et nous pouvons nous sentir prisonniers de cette réalité que l’on nous impose.

Pourtant, nous sommes acteurs de cette réalité. Vous connaissez « l’effet papillon », cette métaphore concernant le phénomène fondamental de sensibilité aux conditions initiales de la théorie du chaos ? Selon cette métaphore, la moindre de nos actions, ici, peut avoir une influence sur des événements se passant à l’autre bout du monde. Dès lors, étant connectés au Tout et à tous, nous sommes co-responsables et co-créateurs de tout ce qui se passe dans le monde.

C’est important d’en être conscient car, si l’on ne peut se dédouaner de la responsabilité de tout ce qui arrive partout à tous niveaux (attentats ou catastrophes naturelles compris), on peut aussi, grâce à la conscience, construire une réalité différente, basée sur l’amour, le respect, l’écoute, la joie, en faisant des choix éclairés, basés sur notre être véritable et non sur l’ensemble des croyances, pensées et limitations qui constituent le tissu de la réalité dans laquelle nous vivons.

Nous pouvons construire un monde différent, en agissant d’abord sur notre niveau de conscience. Nos pensées, en tout premier lieu, créent notre réalité. Cette réalité, puisque tout est interdépendant et connecté dans l’Univers, va rayonner et progressivement permettre que la conscience émerge plus largement et redevienne un processus naturel pour l’humain.

C’est de cette façon que l’humanité pourra être sauvée et la Terre enfin écoutée et respectée. La conscience est la clé : cessons de subir, de nous plaindre, de juger, de faire porter à d’autres la responsabilité de ce qui arrive dans le monde. Nous pouvons, chacun à notre niveau, influencer le monde dans lequel nous vivons et le rendre meilleur, plus juste, plus harmonieux et plus équilibré.

Cela peut sembler utopique, pourtant les révolutions ont toujours été générées par les citoyens pour contraindre leurs dirigeants à les respecter. Nous pouvons – devons ! – initier la nouvelle révolution afin que le monde change, que les modèles de sociétés qui nous sont proposés soient abandonnés au profit de nouveaux modes de pensée et d’agir.

La réalité, c’est ce que vos yeux perçoivent, c’est ce que votre mental produit. Demandez et vous recevrez. L’Univers est ainsi…

Et, comme le disait Jésus, peut-être pourrons-nous entendre alors : « va, ta foi t’a sauvé ».

Auteur : francoiseconscience

Praticienne et facilitatrice convaincue Access Bars et Access Body, je vous invite dans mon monde fait de la magie (l'âme agit!) et de bon sens. Toutes mes expériences de vie m'ont menée où je suis aujourd'hui. Certaines merveilleuses, d'autres plus difficiles. Toutes fondatrices et constructives. Peut-être me donnerez-vous un rôle à jouer dans votre vie ? N'hésitez pas. C'est ma passion et mon métier !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s