Toujours en chemin !

Quel chemin parcouru, depuis septembre 2011 !

Le 1er septembre 2011, je prenais congé de mon emploi dans un bureau et je me lançais dans des études de kinésiologue. J’avais alors 46 ans et je vivais des choses très difficiles au niveau familial depuis des années.

Je ne vais pas rentrer dans le détail de ces difficultés, c’est inutile. Ce que je peux en dire aujourd’hui c’est qu’au-delà des souffrances vécues, cela m’a permis – obligée ! – à prendre les décisions qui m’ont menée jusqu’à aujourd’hui, dans une vie qui me correspond beaucoup plus et dans laquelle je suis infiniment plus heureuse et épanouie.

J’ai déjà raconté ce qui m’y a amenée. Cette voix que j’ai entendue me dire : « si tu restes là, tu vas mourir ». Et le fait que je l’ai crue sur parole ! Et que j’ai eu la chance immense d’avoir été et d’être encore soutenue par mon mari dans cette entreprise.

On m’a dit que j’avais lâché la proie pour l’ombre (financièrement parlant). Alors qu’en fait, j’ai acquis des sommes de savoirs que l’on qualifierait d’ésotériques dans le monde rationnel, et que je qualifie de naturels dans le mien. A la vérité, ce n’est pas que j’ai acquis ces savoirs mais j’ai pu faire remonter à la surface des talents immémoriaux. Et ce qui est fou, c’est que chaque jour, depuis 6 ans que j’ai changé de vie, j’apprends de nouvelles choses, je développe un peu plus ce qui correspond à ce pourquoi je suis là.

Aujourd’hui, une longue conversation avec mon père m’a profondément émue. Il me disait, avec la pudeur qui le caractérise, combien il était impressionné de toutes les décisions de vie que j’avais prises et du chemin parcouru depuis. Il me disait aussi à quel point j’avais changé depuis ce 1er septembre 2011, à quel point j’étais plus heureuse, plus épanouie, plus équilibrée et plus en paix.

Et c’est vrai que tant de choses ont évolué en moi. Elles étaient là, mais enfouies et inutilisées dans ma précédente vie.

A travers les techniques et pratiques apprises, Access est peut-être celle qui m’a fait évoluer le plus. Le plus rapidement, en tout cas. Et, je l’avoue, dans la joie ! Ah ! La joie !

Oh, bien sûr, j’ai encore des moments de doutes, comme tout le monde. Il m’arrive d’avoir le vague à l’âme ou d’être nostalgique. Je connais aussi des moments vachement inconfortables, où toute mon énergie se bloque, où je pense à l’envers. Et lorsque je reviens à la conscience de ce que je suis en train de (me faire) subir, je me pose la question de savoir à qui ça appartient (c’est un des outils d’Access). Et bien souvent, ce n’est pas à moi ! Et bien souvent, il y a là quelque chose à comprendre ! Vérité, qui suis-je aujourd’hui ? Vérité, pourquoi est-ce que j’accepte de supporter ces états émotionnels et physiques qui ne sont pas à moi et qui, surtout, ne me conviennent pas ?!!!

Et donc, me voici, une fois encore, à l’aube d’une nouvelle vie.

Mon mari et moi avons décidé de partir vivre dans le sud de la France. Nous n’allons pas couper les ponts avec tout le monde en Belgique, non. Aujourd’hui, le sud de la France est à 1h15 d’avion de Charleroi. Mais nous allons vivre là où nous nous sentons bien. Nous avons écouté notre cœur, notre corps, et c’était léger, c’était pétillant, c’était juste. Après avoir pris la décision, en une fois, nous nous sommes sentis… comment je qualifierais cet état ? … pacifiés ? en équilibre ? pleins ? droits ? justes ? lumineux ? plus ancrés ? Tout ça à la fois ? Oui, tout ça à la fois. Et bien plus encore. Comme un vent qui aurait chassé les nuages après la pluie. Ce sera simple, beau, lumineux, doux et ensoleillé.

Et là-bas, j’ai ressenti une vibration incroyable ! Il me semble que mes séances en sont expansées, plus puissantes, plus joyeuses, plus faciles. Tout nouveau tout beau ? Non, je l’ai vraiment ressentie cette énergie !

Nous sommes dans le processus « entre deux » pour le moment : recherche de maison (c’est en bonne voie), clôturer ici l’administratif, trier nos affaires, nous séparer de celles dont nous n’aurons plus besoin là-bas, etc etc. Je préfère faire un pas à la fois, mais ce n’est pas possible, tant il y a à faire !

Alors voilà. Cela fait des mois que je suis silencieuse sur ce blog. Probablement parce que mon énergie était dans les starting blocks, bloquée, attendant le coup de revolver pour démarrer.

Et donc, je vous retrouverai là-bas, dès que nous serons installés, via ce blog, sur Facebook, dans mon cabinet, dans les classes que je créerai là-bas, … ou au bord de la piscine pour les plus intimes !

Et en attendant, il reste encore quelques dates de classes dans mon agenda. Profitez-en si c’est avec moi que vous voulez vous former ! Normalement, après le week-end de la Pentecôte, c’est fini, je serai dans mes caisses !

J’ai été heureuse de tout ce que j’ai pu accomplir ici avec chacun de vous. Je serai heureuse de le continuer dans ma nouvelle vie.

A bientôt.

Auteur : francoiseconscience

Praticienne et facilitatrice convaincue Access Bars et Access Body, je vous invite dans mon monde fait de la magie (l'âme agit!) et de bon sens. Toutes mes expériences de vie m'ont menée où je suis aujourd'hui. Certaines merveilleuses, d'autres plus difficiles. Toutes fondatrices et constructives. Peut-être me donnerez-vous un rôle à jouer dans votre vie ? N'hésitez pas. C'est ma passion et mon métier !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s